Montréal, mon amour, mon histoire

Pour choisir un autre film, cliquez sur le menu

La Main... et les autres

SYNOPSIS

La Main a été le refuge de grandes vagues d’immigration. Première rue tracée à travers l’île de Montréal, elle est la frontière classique entre les anglophones et francophones. C’est ici le long de cette frontière que les autresvont chercher leur espace.

Nous racontons l’histoire des Italiens, des Juifs et des Chinois qui constituent l’altérité, la première rencontre du Canada français avec le reste du monde au-delà des îles britanniques. Chacun de ces groupes nous a apporté des valeurs culturelles mais ils ont été blessés par des évènements tels que l’imposition de la taxe d’entrée envers les Chinois ou l’internement de l’élite italienne pendant la Seconde Guerre mondiale.

La Main est le boulevard de tous les possibles car elle échappe aux normes présentes dans le reste de la ville. C’est le lieu de naissance du cinéma au Canada et la rue des spectacles osés. C’est aussi le lieu choisi par les Canadiens français pour établir le Monument-National où le théâtre québécois est né. L’acteuret dramaturge Gratien Gélinas y jouera le fameux Fridolin.

La Main est un lieu de passage car les immigrants finissent par la quitter. Mais elle reste pour eux, comme pour tous les Montréalais, un lieu de rassemblement, le berceau de leur mémoire.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Le fleuve et son île

Le soleil se lève à l’Est

Autour de la montagne

La Main... et les autres

Centre-ville :

l'âge des lumières